La 5éme édition

Mai 2, 2019

ZICABAZAC #5 – 2019

L’année de la confirmation : comme pour la quatrième édition, tous les ingrédients y étaient : une belle fréquentation, un public intergénérationnel, une programmation ambitieuse et éclectique, une ambiance familiale et festive. La cinquième édition du festival, les 12 et 13 avril derniers, était celle de l’anniversaire. Une cinquième année des records, ZicaBazac confirme qu’il a les épaules d’un festival, certes petit, mais assumé tel quel.

Une belle cinquième édition

Deux soirées, deux ambiances. La programmation artistique de cette édition nous a donné du fil à retordre. Finalement, au gré des opportunités qui se sont présentées, nous avons opté pour deux soirées assez différentes.

Le vendredi, après la prestation des enfants de l’école (lire plus bas), nous avons programmé deux  groupes chers dans les cœurs des locaux. Trois Cafés Gourmands, dans un premier temps, qui inonde les ondes et est annoncé comme tête d’affiche de nombreux festivals de renom. Leur chanson « A nos souvenirs » connue de tous, a attiré des personnes n’ayant pas l’habitude de fréquenter des lieux tel que ZicaBazac. Puis, Goulamas’k qui, pour fêter leurs 20 ans de carrière, se sont invités à la fête. Ce groupe, habitué à venir jouer en Aveyron, a enflammé la salle de Sébazac avec le Ska Punk Occitan. Pour finir, le groupe KB Kiss, après avoir profiter d’une résidence au Club, a eu l’opportunité de faire la première partie de cette soirée.

Samedi, nous avons opté pour une programmation intergénérationnelle pour plaire à un large public. Nous avons accueilli, dans l’ordre : Un p’tit Gars du Coin, Volodia, Sinsémilia et Demi Portion. Des groupes bien implantés, comme Sinsémilia qui tournait pour ses 30 ans de carrière, 16 ans après sa venue en Aveyron, ou Demi Portion, rappeur sétois aux textes engagés. Volodia, groupe reggae de l’année, a également fait son petit effet : attirant, à lui tout seul, un public nombreux.

Sinsémilia avait, dans l’après-midi, accepté d’assurer un show case à l’Espace culturel Leclerc de Sébazac. Une fenêtre promotionnelle intéressante, chez l’un de nos partenaires, que nous proposons chaque année désormais.

Un festival, des initiatives

Suite au succès, du projet d’atelier d’écriture réalisé avec Favo, un artiste sébazacois, nous avons voulu réitérer l’action. Il est intervenu au sein des établissements durant 4 mois pour monter de toute pièce un concert pensé, écrit et interprété par les jeunes en ouverture du festival. Ce projet permet aux jeunes de développer leur pensée créative et de jouer sur une véritable scène en première partie de groupes de renom. A la différence de l’année dernière, toute la production musicale a été réalisée par les jeunes de l’atelier MAO (Musique Assistée par ordinateur) du Conservatoire de l’Aveyron.

Pour la quatrième année consécutive, nous avons également reconduit le tremplin musical ZicaBazac, dédié aux jeunes talents émergents de la région Occitanie. Ce dernier s’inscrit dans une autre de nos vocations : accompagner de jeunes pousses et  leur donner les moyens de s’exprimer. Le gagnant se voit offrir l’opportunité d’ouvrir le festival ZicaBazac le samedi soir, et bénéficie d’une résidence professionnelle dans le studio du Club, à Rodez.

Lors de ce même événement, les bénévoles avaient la possibilité de voter pour l’un des groupes, « Groupes coup de cœur bénévoles » pour assurer la première partie du vendredi soir. Le groupe choisi, en partenariat avec Aveyron Culture, a profité d’un accompagnement pour préparer à bien le concert de ZicaBazac.

Pour la première année et en partenariat avec le bar « Le Central », nous avons organisé le Before ZicaBazac. Nous avions pour objectif de faire un coup de communication en centre ville. La programmation était pensée avec des groupes ayant déjà travaillé avec nous : Favo et Ben Michel (Artistes actifs dans le projet d’écriture) et Antes & Madzes (Premier lauréat du tremplin ZicaBazac). C’est avec toutes ces différentes connexions que cette soirée a été un grand succès.

Côté communication

En termes de partenariat et de communication, ZicaBazac semble avoir trouvé un rythme intéressant et percutant. Depuis quatre ans, nous éditons un livret de programmation (à 8000 exemplaires) dans lequel nous proposons des encarts publicitaires à nos partenaires. Une entrée d’argent non-négligeable et totalement nécessaire pour assumer les premières dépenses en amont du festival.

Une commission dédiée au sponsoring dans le bureau de l’association s’est montrée particulièrement efficace, cette année encore, auprès des entreprises du territoire. Plus de 30 partenaires soutiennent ZicaBazac sous forme de mécénat financier, matériel ou de compétences, ou sous forme de sponsoring (comme dans le livret). Autant de soutiens, combinés à l’appui des collectivités locales, qui nous sont primordiaux pour avancer et réfléchir sans cesse à de nouveaux projets.

Aussi, suite au succès de l’an passé, nous avons imprimé des sets de tables de promotion avec des encarts publicitaires distribués dans les restaurants du département (25 000 en 2018, 35 000 en 2019).

Nous avons mis en place des flyers partagés avec différentes associations culturelles (5 000 flys avec le Rastaf’entray et 5 000 flys avec le Coopérarock).

ZicaBazac #5 en chiffres

  • 3 000 spectateurs (Avec les deux soirs complets)
  • 2 soirées de concerts
  • 10 groupes invités
  • 12 heures de musique live
  • 70 bénévoles
  • 60 jeunes issus des écoles de Sébazac et de Concourès sur scène
  • 5 jeunes du conservatoire de l’Aveyron
  • Plus de 30 partenaires privés
  • 1 tremplin musical, 40 groupes candidats, 3 finalistes, et 2 gagnant
  • 1 Soirée Before ZicaBazac
  • 1 collaboration avec le conservatoire de l’Aveyron

Conclusion

Ces différentes expériences nous confirment que ZicaBazac est désormais inscrite durablement dans le paysage associatif sébazacois. Mieux, nous sommes un interlocuteur de choix pour les différentes associations, avec qui nous réfléchissons à divers projets, à qui nous ouvrons notre carnet d’adresses afin d’imaginer des actions communes.

Au-delà du village, la cinquième édition du festival a permis d’accroître l’implantation de ZicaBazac dans le milieu culturel aveyronnais et d’être considérée comme un acteur de premier plan. Aveyron Culture, le Club, le Krill, l’Ajal, le Rastaf’Entray sont autant de partenaires avec qui nous partageons valeurs et ambitions.

Nous repartons ainsi reboostés, plein d’énergies et d’envies, pour une nouvelle année. Celle qui nous mènera à la sixième édition qui, nous l’espérons, rencontrera le même succès.

Les co-présidents de l’association ZicaBazac, Corentin Ayrinhac, Maëva Brun et Robin Mur